La Preste Les Bains

La Preste Les Bains

La Preste Les Bains

La Preste Les Bains

La Preste les Bains

nichée contre les versants sud du Costabonne (2465 mètres) et du Canigou (2784 mètres), vous accueillera dans un site préservé de toute pollution, pour vous faire découvrir toutes ses vertus.
Riche de son savoir faire et de la qualité de ses eaux, La Preste les Bains vous permettra de vous détendre et de vous ressourcer en redécouvrant le temps et la douceur de vivre.
Ses eaux très anciennes ont soigné les lépreux et ont été reconnues comme traitement thermal en 1302, date des premiers écrits. Ces 7 siècles d’expérience vous permettront de passer un séjour agréable et d’apprécier un site enchanteur où tout vous invite au charme nostalgique d’un retour aux sources.
En Haut Vallespir, dans un pays catalan sauvage et naturel, vous découvrirez un havre de paix et de fraîcheur tout en parcourant les contreforts des Pyrénées ou en visitant la ville royale de Prats de Mollo et son fort Lagarde érigé par Vauban en 1683.
Accueil chaleureux et convivialité sont les maîtres mots d’un séjour réussi.

LES INFECTIONS URINAIRES

Maladie de l’appareil urinaire et maladies métaboliques L’infection génito-urinaire est un problème de santé publique. En 1985, en France, 2 000 000 de femmes et 1 300 000 hommes ont souffert d’infections urinaires entraînant, pour l’assurance maladie, un coût total de 1 500 millions de francs. Après diagnostic, malgré un traitement médical ou chirurgical approprié, un grand nombre de ces infections vont récidiver. Par leur fréquence, ces infections, qu’elles atteignent la vessie, le rein ou la prostate, créent un lourd handicap que ces patients ne connaissent que trop.
La cure thermale à la Preste est le traitement complémentaire idéal :’
Des infections de l’homme comme de la femme : cystites aigues récidivantes. Pyélonéphrites aigues récidivantes ou chroniques. Prostatites aigues ou chroniques. Des douleurs de la sphère urinaire : Cystalgies Prostatodynies, prostatites abactériennes Séquelles d’urétrites. Les lithiases : Petits calculs, sables urinaires. Coliques néphrétiques récidivantes De l’adénome de la prostate à un stade non chirurgical. Des colopathies avec ou sans colite associée. Surcharge pondérale, goutte, hyperuricemie, hypercholestérolémie, hyperlipidémie. La Preste est la seule station thermale européenne possédant des indications en matière d’infection urinaire.

LA RHUMATOLOGIE

La crénothérapie à la Preste s’adresse également à des patients atteints d’affections chroniques dont l’évolution est lente et, sur lesquels les moyens médicamenteux ne peuvent être utilisés trop longtemps par suite de leur mauvaise tolérance ou de leur efficacité temporaire.
La cure de la Preste est indiquée dans les affections rhumatismales. L’amélioration touche 74% des patients qui l’effectuent. Globalement l’amélioration obtenue est de 66%.
Les affections ostéo-articulaires : Elles représentent la majeure partie des affections pour lesquelles les patients ont recours à la crénothérapie, tout au moins en ce qui concerne le nombre de curistes fréquentant les stations thermales. Plus de 66% d’entre eux font une cure pour cette orientation thérapeutique.

La première place revient aux RHUMATISMES surtout aux rhumatismes dégénératifs (arthroses). Il s’agit d’une lésion fréquente, surtout à partir d’un certain âge et pour laquelle aucune thérapeutique ne peut apporter de guérison. Comme l’indique le nom de  » dégénératif « , cette pathologie présente un caractère essentiellement chronique évoluant par poussées irrégulières. Toutes les arthroses (quelle que soit la localisation articulaire) sont justiciables de la crénothérapie.

Les rhumatismes chroniques d’origine inflammatoire ou arthrites : Ils sont également concernés mais après les périodes de poussées inflammatoires aigues.

On retiendra également les suites de TRAUMATISMES OSTEO ARTICULAIRES, les plus fréquentes sont elles aussi du ressort de la médecine thermale qui gagnera à être pratiquée le plus précocement possible après l’accident avant l’installation d’éventuelles complications : raideurs musculaires, amyotrophie, etc… La rééducation pendant la cure diminue le temps de récupération de l’activité motrice.
Terminons par les diverses atteintes PERI ARTICULAIRES, type PERI ARTHRIRE qui sont également indiquées dans le cadre de la cure thermale proposée à LA PRESTE LES BAINS.
Le traitement thermal : » RH » techniques de soins :
Classiquement la cure à LA PRESTE est d’une durée de trois semaines. La cure de boisson : les effets internes de la cure de boisson constituent, essentiellement par l’action du soufre, du calcium et des oligo-éléments, un élément de base du traitement thermal. Exemple : le soufre connu pour son action trophique, fibrolytique, anabolique et stimulante des échanges nutritifs chez les arthrosiques. Les bains avec ou sans douche sous-marine : L’action est triple : antalgique sur les douleurs articulaires, décontractant musculaire et anti-inflammatoire. Les douches au jet, pénétrantes ou locales : elles constituent un puissant stimulant en médecine thermale, accompagné d’un effet tonique circulatoire ainsi que d’un phénomène de détente nerveuse. Les boues en application locale ou générale (illutation) : Ces soins sont indiqués pour le traitement des lésions arthrosiques ou traumatiques. L’action est manifeste : sédation de la douleur et récupération des amplitudes articulaires. Massages sous l’eau : dispensées par des masseurs kinésithérapeutes diplômés d’état, ces séances sont effectuées sur une table de massages, aspergée de façon continue par des rampes et, ont pour but d’aider à la pénétration dans l’organisme des éléments contenus dans l’eau thermale. Les zones à traiter sont précisées sur la prescription du médecin thermal. Cette technique associe les bienfaits de l’eau thermale et du massage optimisant ainsi, les résultats thérapeutiques. Il en découle une sensation de bien-être général et une réelle relaxation musculaire.

La double indication vous permet de traiter simultanément les deux affections pendant la même cure AU + RH.